Au four et au moulin

Cuisine, trucs, machins, mais pas que…

Coco curry de dinde

Aujourd’hui, un de mes grands classiques : un curry bien parfumé, à cuisiner avec de la volaille, du porc ou de l’agneau, frais ou surgelé. Il y avait un petit moment que je n’en avais pas fait… et vendredi soir, alors que je me triturais les méninges pour trouver quoi faire à dîner (parce que oui, on peut aimer cuisiner et être à court d’idées), un invité surprise s’est annoncé en la personne de notre ami Jipé (J.P. comme Jean-Pascal), fin cuisinier et fin gourmet – avec qui, soit dit en passant, j’ai toujours l’espoir d’écrire un livre de cuisine à quatre mains, projet de longue date mais pour lequel nous n’avons toujours pas trouvé une minute… Mais je m’égare. Or donc : à invité de marque (et impromptu), petit plat raffiné (mais pas trop ardu) : un saut au congélateur, un autre dans le placard, et c’est parti !

Ingrédients :
1 kg de sauté de dinde (ou de porc, ou d’agneau…)
2 oignons
2 pommes
1 boîte de pulpe de tomates
1 briquette de lait de coco
½ flacon de curry en poudre
1 bouillon Kub
2 ou 3 cs d’huile neutre (tournesol, colza ou pépins de raisin par exemple)

On y va :
Emincez les oignons.
Faites-les blondir doucement à l’huile dans une cocotte.
Quand ils sont devenus mous et translucides, réservez-les.
Dans la même cocotte, faites dorer un à un les morceaux de dinde en rajoutant un peu d’huile au besoin ; réservez-les avec les oignons.
Déglacez la cocotte avec un peu d’eau et ajoutez le bouillon Kub ; écrasez-le bien dans l’eau de déglaçage en ajoutant encore un peu d’eau si besoin.
Remettez la viande et les oignons dans la cocotte.
Couvrez et laissez mijoter à petit feu.
Pendant ce temps, épluchez les pommes et coupez-les en lamelles fines.
Ajoutez-les au mélange viande-oignons et mélangez bien.
Versez le curry, mélangez à nouveau.
Donnez un bouillon sans cesser de remuer, puis baissez le feu et laissez mijoter 30 à 40 mn (ou une bonne heure voire davantage si vous utilisez du sauté surgelé).
10 mn avant la fin de la cuisson, ajoutez le lait de coco puis la pulpe de tomates et mélangez bien.
Salez un peu, goûtez et rectifiez l’assaisonnement (ajoutez un peu de curry au besoin).

Et voilà !

En principe, un curry s’accompagne de riz blanc. Moi je trouve que celui-ci se marie parfaitement avec de la graine de couscous… Tiens, la prochaine fois j’essaierai de faire des chapatis (et je vous donnerai la recette )!

Le brin de persil, c’est juste pour faire joli. 😉

Astuces et conseils :
– ne sautez pas (c’est le cas de le dire…) l’étape de dorage de la viande : c’est important pour bien retenir l’arôme de la viande à l’intérieur ;
– si vous utilisez du porc ou de l’agneau, il faudra augmenter le temps de cuisson ;
– ne cédez pas à la tentation de faire cuire votre curry à feu fort : la viande serait dure ;
– selon votre goût, vous pouvez changer les quantités de curry, de lait de coco, de tomate ou de pommes ; pour ma part, j’aime bien les proportions que je vous ai données, qui donnent à mon avis une composition bien équilibrée ;
– si vous êtes pressés, vous pouvez réaliser cette recette avec un émincé de jambon (frais) ou d’escalopes de poulet, ça cuit plus vite (mais ça dore moins… on ne peut pas tout avoir).

A +++ !

Roz

Photo : Aymar

Publicités

No comments yet»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :