Au four et au moulin

Cuisine, trucs, machins, mais pas que…

Coco curry de dinde

Aujourd’hui, un de mes grands classiques : un curry bien parfumé, à cuisiner avec de la volaille, du porc ou de l’agneau, frais ou surgelé. Il y avait un petit moment que je n’en avais pas fait… Lire la suite »

Un œuf de diplodocus ?


… Ou de tricératops ? Ou de ptérodactyle ? Ou de tyrannosaurus rex ? Nul ne le sait, mais en tout cas il ne peut s’agir que d’un très gros animal, puisque ce morcif pèse son kilo de chocolat au lait ! Lire la suite »

Ce n’est pas une carafe, c’est un pot…

… à orangeade, plus précisément. Il me vient de ma grand-mère et j’y tiens comme à la prunelle de mes yeux. Valeur ultra-sentimentale !

Le petit tube au milieu, c’est un rafraîchissoir : on y met des glaçons qui rafraîchissent le jus de fruits sans le diluer d’eau en fondant. Trop de la balle ! Lire la suite »

Escalopes de poulet grillées à la Chermoula

Aujourd’hui, premier barbecue de la saison ! Ce n’était pas ce que j’avais prévu, mais il faisait si beau et bon qu’il aurait été dommage de ne pas en profiter. Alors j’ai improvisé avec les blancs de poulet qui étaient programmés – bêtement à la poêle – pour demain soir, et une Chermoula, marinade marocaine plutôt servie d’habitude avec des poissons, mais soyons fous ! Lire la suite »

Mon Thermomix

Ceci n’est pas un billet sponsorisé !

Dans la série « Mes fidèles assistants », je vous présente mon Thermomix, sans qui le « fait maison » ne serait pas ce qu’il est, en tout cas pour ce qui me concerne…

Je l’ai depuis 6 ans et  je lui mène la vie dure : qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente, je le fais bosser tous les jours ou presque. Lire la suite »

Pain de mie maison à la MAP

Chez moi, il y a 4 enfants qui, comme tous les enfants, ont bien évidemment une nette préférence pour le sucré, le doux, le suave, l’onctueux…

Ça donne, entre autres :
– un goût bien affirmé pour le pain de mie à l’américaine aux tranches larges, à la mie compacte et blanche, bourré de sirop de glucose, d’huile de palme et d’une foultitude d’émulsifiants et de conservateurs aux noms à coucher dehors ;
– et une certaine tendance à bouder le pain « à la Française », à base de farines bio et de sel de Guérande, amoureusement fabriqué par (la MAP de) leur mère… si c’est pas dommage ma bonne dame ! Lire la suite »